Les allergies croisées

Allergies croisées entre pollens

Les pollens de graminées ont des caractères antigéniques communs et quand on est allergique à un pollen de graminée, on a toutes les chances de réagir avec d’autres !

Il en est de même pour diverses familles d’arbres, notamment les bétulacées (aulne, bouleau, charme, noisetier) et les oléacées (frêne, olivier, troène).

 

Allergies croisées entre pollens et aliments

Les patients allergiques aux pollens ont jusqu’à 3 fois plus d’allergies alimentaires.

 

Allergie croisée aux acariens-escargots-crevettes

Il existe des sensibilisations croisées entre les acariens, les escargots et la crevette. La prévalence des sensibilisations aux escargots est de 8 à 17% chez les patients sensibilisés aux acariens.

 

Allergies croisées aliments-latex

La prévalence de l'allergie au latex dans la population générale est estimée entre 1 et 6,4%. Cette proportion est plus forte chez les sujets atopiques (9,5%), le personnel de santé (10,7%), les patients multi-opérés et les spina-bifida (18 à 73%). La liste des réactions croisées entre le latex et les aliments s'allonge périodiquement. Les aliments les plus fréquents sont la banane, l'avocat, le kiwi et la châtaigne. La découverte d’une allergie alimentaire pour un aliment qui peut présenter les réactions croisées avec le latex impose de rechercher une allergie croisée avec le latex. Si l’allergie au latex est confirmée, il faut alors prendre les précautions d’usage en évitant les contacts avec les objets pouvant contenir du latex, et surtout, il faut prévenir que toute intervention chirurgicale doit se dérouler dans une « atmosphère sans latex ».

 

Allergies croisées aliments-aliments

En cas d’allergie à un fruit ou à un légume, plusieurs aliments d’une même famille peuvent être impliqués dans la survenue des symptômes. Néanmoins, cette éventualité est assez rare, comme cela est illustré pour l’arachide : l'arachide fait partie de la famille des légumineuses, l'association à une allergie aux autres légumineuses (pois, soja, fèves, haricots, lentilles, lupin) n’est relevée que chez 4 à 5% des patients allergiques à l’arachide. L’allergie aux autres légumineuses se manifeste le plus souvent par des réactions plus modérées, comme un syndrome oral. Par contre, l'association à une allergie aux oléagineux (noisette, amande, noix, pistache, pignon, noix de cajou, noix du Brésil) est plus fréquente, pouvant atteindre la moitié des allergiques à l’arachide.

Les protéines des laits de vache, de chèvre, de jument ou d'ânesse présentent une allergénicité croisée dans 70% des cas. Ceci va contre la substitution du lait de vache par les laits d'autres mammifères au cours d’une allergie prouvée au lait de vache, tout particulièrement chez le grand enfant où l’allergène prédominant est la caséine. Il existe des allergies alimentaires croisées à des viandes de différents animaux par l’intermédiaire d’une sensibilisation à la sérum albumine. Les allergies croisées entre différents crustacés et les mollusques sont liées à une protéine commune, la tropomyosine.

 

Allergies croisées chat-porc

C’est l’association d’une allergie respiratoire aux poils et squames de chat et d’une allergie alimentaire à la viande de porc et plus particulièrement aux rognons de porc.

 

Allergies croisées œuf-oiseau

L’exposition prolongée aux oiseaux peut induire une allergie à l’alpha-livétine, responsable de réactions croisées entre jaune d’œuf et plumes.

Brochure allergies croisées
AllergiK
Vous souhaitez en savoir plus sur les allergies croisées ?
Dernière mise à jour: 2017.02.21