ALK | ALK - France

ALK

Notre histoire

Fondé en 1923, à Hørsholm, au Danemark, le laboratoire ALK (Allergologisk Laboratorium København) est le fruit d’un partenariat original entre un médecin, le docteur Kaj Hedemann Baagøe et un pharmacien, Poul Barfod.

Leur collaboration marque le début de la production pharmaceutique de préparations allergéniques.

Depuis lors, les équipes d’ALK ont concentré leurs recherches sur l’identification des mécanismes allergiques et leur impact sur le système immunitaire : de nombreux succès ont couronné leurs travaux et ont fait d’ALK le leader mondial de l’immunothérapie allergénique. Retrouvez les dans cette frise interactive :

  • June, 1923
    Première préparation allergénique
    Le docteur Kaj Hedemann Baagøe et le pharmacien Poul Barfod réalisent la première production pharmaceutique de préparation allergénique : un extrait de plumes d'oies.
  • June, 1949
    Une unité dédiée
    La production de préparation allergénique à visée diagnostique et thérapeutique devient une unité indépendante dénommée Laboratoire Allergologique.
  • June, 1972
    Un nouveau standard industriel
    Le docteur Bent Weeke et le pharmacien Henning Løwenstein développent la technique "Crossed Radio Immuno Electrophoresis" qui rend possible l'identification précise des protéines responsables des allergies.
  • December, 1976
    Nouvelles techniques
    La "Standardisation des allergènes" est enrichie par les techniques de Løwenstein et Weeke.
  • December, 1986
    Le laboratoire d'Allergologie devient ALK
    Le laboratoire d'Allergologie devient ALK (Allergologisk Laboratorium København) et s'établit à Hørsholm au Danemark en 1987.
  • June, 1990
    Désensibilisation par voie sublinguale
    ALK commercialise le premier traitement de désensibilisation sous forme de gouttes sublinguales.
  • December, 2005
    Allerbio rejoint ALK
    ALK s'implante en France par l'acquisition d'Allerbio.
  • July, 2006
    Premier comprimé de désensibilisation
    ALK lance le premier comprimé de désensibilisation au pollen de graminées avec une autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne.
  • July, 2015
    Premier comprimé de désensibilisation aux acariens
    Le premier comprimé de désensibilisation aux acariens est approuvé en Europe.
Première préparation allergénique Le docteur Kaj Hedemann Baagøe et le pharmacien Poul Barfod réalisent la première production pharmaceutique de préparation allergénique : un extrait de plumes d'oies.
June, 1923
Une unité dédiée La production de préparation allergénique à visée diagnostique et thérapeutique devient une unité indépendante dénommée Laboratoire Allergologique.
June, 1949
Un nouveau standard industriel Le docteur Bent Weeke et le pharmacien Henning Løwenstein développent la technique "Crossed Radio Immuno Electrophoresis" qui rend possible l'identification précise des protéines responsables des allergies.
June, 1972
Nouvelles techniques La "Standardisation des allergènes" est enrichie par les techniques de Løwenstein et Weeke.
December, 1976
Le laboratoire d'Allergologie devient ALK Le laboratoire d'Allergologie devient ALK (Allergologisk Laboratorium København) et s'établit à Hørsholm au Danemark en 1987.
December, 1986
Désensibilisation par voie sublinguale ALK commercialise le premier traitement de désensibilisation sous forme de gouttes sublinguales.
June, 1990
Allerbio rejoint ALK ALK s'implante en France par l'acquisition d'Allerbio.
December, 2005
Premier comprimé de désensibilisation ALK lance le premier comprimé de désensibilisation au pollen de graminées avec une autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne.
July, 2006
Premier comprimé de désensibilisation aux acariens Le premier comprimé de désensibilisation aux acariens est approuvé en Europe.
July, 2015
  • Première préparation allergénique
    June, 1923
    Le docteur Kaj Hedemann Baagøe et le pharmacien Poul Barfod réalisent la première production pharmaceutique de préparation allergénique : un extrait de plumes d'oies.
  • Une unité dédiée
    June, 1949
    La production de préparation allergénique à visée diagnostique et thérapeutique devient une unité indépendante dénommée Laboratoire Allergologique.
  • Un nouveau standard industriel
    June, 1972
    Le docteur Bent Weeke et le pharmacien Henning Løwenstein développent la technique "Crossed Radio Immuno Electrophoresis" qui rend possible l'identification précise des protéines responsables des allergies.
  • Nouvelles techniques
    December, 1976
    La "Standardisation des allergènes" est enrichie par les techniques de Løwenstein et Weeke.
  • Le laboratoire d'Allergologie devient ALK
    December, 1986
    Le laboratoire d'Allergologie devient ALK (Allergologisk Laboratorium København) et s'établit à Hørsholm au Danemark en 1987.
  • Désensibilisation par voie sublinguale
    June, 1990
    ALK commercialise le premier traitement de désensibilisation sous forme de gouttes sublinguales.
  • Allerbio rejoint ALK
    December, 2005
    ALK s'implante en France par l'acquisition d'Allerbio.
  • Premier comprimé de désensibilisation
    July, 2006
    ALK lance le premier comprimé de désensibilisation au pollen de graminées avec une autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne.
  • Premier comprimé de désensibilisation aux acariens
    July, 2015
    Le premier comprimé de désensibilisation aux acariens est approuvé en Europe.

Production

Une approche unique de la production : De la matière première au produit fini

En tant qu’industriel du secteur de la santé, ALK respecte les normes de qualité les plus strictes sur l’ensemble du processus de production, de la collecte des matières premières à la fabrication des produits finis d’immunothérapie.

Ce processus industriel comprend quatre étapes clés à la pointe de la technologie

  • Étape 1
    La matière première
    Les allergènes naturels (pollens, acariens, poils d’animaux...) sont les principaux composants des extraits ALK. Le laboratoire cultive et récolte chaque année plusieurs tonnes d’allergènes répondant à des normes de qualité élevées. Ce savoir-faire fait d’ALK le premier producteur mondial de matières premières dans le domaine du traitement des allergies.
  • Étape 2
    Les extraits allergéniques
    L’utilisation d’allergènes naturels exige une première étape d’extraction des matières premières biologiques dans des conditions précisément définies et contrôlées. L’étape d’extraction est ensuite suivie par des étapes de centrifugation, filtration et ultrafiltration visant à purifier et concentrer l’extrait en allergènes. La reproductibilité lot à lot des extraits est assurée par la mise en oeuvre d’une étape de standardisation réalisée au stade du développement de l’extrait puis déployée en routine afin de garantir une puissance allergénique constante, garante de l’efficacité et de la tolérance au traitement.
  • Étape 3
    Le produit fini
    Les extraits allergiques actifs sont automatiquement purifiés dans les installations de haute technologie. Par la suite, les extraits allergiques sont transformés en solutions injectables sous-cutanées, en solutions sublinguales ou comprimés sublinguaux.
  • Étape 4
    Le conditionnement et la distribution
    Les produits finis sont enfin conditionnés, étiquetés, contrôlés puis délivrés chez le patient (APSI) ou en pharmacie (spécialités).
La matière première Les allergènes naturels (pollens, acariens, poils d’animaux...) sont les principaux composants des extraits ALK. Le laboratoire cultive et récolte chaque année plusieurs tonnes d’allergènes répondant à des normes de qualité élevées. Ce savoir-faire fait d’ALK le premier producteur mondial de matières premières dans le domaine du traitement des allergies.
Les extraits allergéniques L’utilisation d’allergènes naturels exige une première étape d’extraction des matières premières biologiques dans des conditions précisément définies et contrôlées. L’étape d’extraction est ensuite suivie par des étapes de centrifugation, filtration et ultrafiltration visant à purifier et concentrer l’extrait en allergènes. La reproductibilité lot à lot des extraits est assurée par la mise en oeuvre d’une étape de standardisation réalisée au stade du développement de l’extrait puis déployée en routine afin de garantir une puissance allergénique constante, garante de l’efficacité et de la tolérance au traitement.
Le produit fini Les extraits allergiques actifs sont automatiquement purifiés dans les installations de haute technologie. Par la suite, les extraits allergiques sont transformés en solutions injectables sous-cutanées, en solutions sublinguales ou comprimés sublinguaux.
Le conditionnement et la distribution Les produits finis sont enfin conditionnés, étiquetés, contrôlés puis délivrés chez le patient (APSI) ou en pharmacie (spécialités).
  • Étape 1
    La matière première
    Les allergènes naturels (pollens, acariens, poils d’animaux...) sont les principaux composants des extraits ALK. Le laboratoire cultive et récolte chaque année plusieurs tonnes d’allergènes répondant à des normes de qualité élevées. Ce savoir-faire fait d’ALK le premier producteur mondial de matières premières dans le domaine du traitement des allergies.
  • Étape 2
    Les extraits allergéniques
    L’utilisation d’allergènes naturels exige une première étape d’extraction des matières premières biologiques dans des conditions précisément définies et contrôlées. L’étape d’extraction est ensuite suivie par des étapes de centrifugation, filtration et ultrafiltration visant à purifier et concentrer l’extrait en allergènes. La reproductibilité lot à lot des extraits est assurée par la mise en oeuvre d’une étape de standardisation réalisée au stade du développement de l’extrait puis déployée en routine afin de garantir une puissance allergénique constante, garante de l’efficacité et de la tolérance au traitement.
  • Étape 3
    Le produit fini
    Les extraits allergiques actifs sont automatiquement purifiés dans les installations de haute technologie. Par la suite, les extraits allergiques sont transformés en solutions injectables sous-cutanées, en solutions sublinguales ou comprimés sublinguaux.
  • Étape 4
    Le conditionnement et la distribution
    Les produits finis sont enfin conditionnés, étiquetés, contrôlés puis délivrés chez le patient (APSI) ou en pharmacie (spécialités).

Recherche et développement

ALK est un laboratoire reconnu pour son niveau d'expertise dans le domaine de l’immunothérapie allergénique. 19% du chiffre d’affaires annuel est investi dans la R&D. A l’origine du procédé de standardisation des allergènes en 1970 et du développement de la voie sublinguale, ALK continue aujourd’hui à faire progresser les connaissances dans le domaine de l’allergie. Un des axes de recherche du groupe ALK concerne le développement de comprimés d'immunothérapie allergénique.
tableau de recherches et développement de ALK

Fondation Lundbeck

Un modèle d’actionnariat unique pour un investissement sur le long terme

Une structure d'actionnariat stable

ALK fait partie des entreprises cotées au NASDAQ Copenhagen (OMX :  ALK B), mais l'entreprise possède également une structure de propriété particulièrement stable.
 

Créée en 1954, la Fondation Lundbeck (Lundbeckfonden)  est le principal actionnaire d’ALK. Elle détient 67 % des voix et 40 % du capital.

Le fonds de retraite danois ATP possède 5,1 % des parts. Sur les 30 actionnaires les plus importants, 27 sont des investisseurs institutionnels internationaux, notamment d'Amérique du Nord, du Royaume-Uni et de Scandinavie. On estime que 22 % des parts sont détenues par l'actionnariat international, ce qui représente 39 % du flottant du capital social.

La Fondation Lundbeck est une fondation industrielle dont la mission est d’améliorer la santé et le bien-être des patients au travers de ses différents soutiens à la recherche scientifique. Les dividendes que la fondation perçoit grâce à sa participation dans ALK contribuent pleinement à cette mission.

La Fondation Lundbeck est l'une des fondations industrielles les plus importantes du Danemark, dont la valeur totale s'élève approximativement à 6.7 milliards d'euros, et qui accorde chaque année des subventions à la recherche biomédicale indépendante d'un montant compris entre 53 à 67 millions d’euros .

Aperçu de la Fondation Lundbeck

La Fondation Lundbeck est l'actionnaire majoritaire d'ALK, avec 67 % des votes  et 40 % du capital.

17 millions d'euros: Montant en euros dépensé par la Fondation sur les 10 dernières années pour soutenir la recherche sur l’asthme et l’allergie.
Dernière mise à jour: 2018.06.26