Qu'est-ce que l'allergie ? | ALK - France
Qu'est-ce que

l'allergie ?

En contact avec une substance étrangère (antigène), comme les pollens, les acariens, les phanères (poils et squames d'animaux), notre organisme peut avoir une réaction excessive : c'est l'allergie .

Ces substances étrangères ne représentent pas en soi un danger. Toutefois, notre système immunitaire les considère à tort comme des ennemies. Dans ce cas, les antigènes sont appelés des allergènes. Nous en recensons plus de 400 aujourd’hui. Plus de 20% de la population souffre d'allergie, les symptômes se manifestant de façon variée. On s'expose à notre environnement par trois voies :​​

Voie cutanée :
les plantes, les vêtements, les différents tissus, le colorant des vêtements, les savons, lotions, parfums, assouplisseurs, les produits chimiques, les métaux, médicaments appliqués ou injectés, la salive de chiens ou chats.
Voie respiratoire :
les pollens, les moisissures, les polluants, la fumée de cigarette, certains produits chimiques inhalés, les poils d'animaux, les plumes, les poussières dont celles de la maison, dont la composante la plus importante sont les acariens. 
Voie digestive :
les aliments, additifs, colorants, médicaments,...
Une réaction allergique peut se manifester par des éternuements, une constriction des voies respiratoires, un larmoiement ou une éruption cutanée.

Ces symptômes sont provoqués par la libération d'histamine et d'autres médiateurs de l’allergie dans la circulation sanguine et représentent le moyen dont dispose l'organisme pour lutter contre la substance étrangère. L'importance de ces symptômes peut être diminuée par l'administration de traitements symptomatiques appropriés et/ou par une désensibilisation aux allergènes identifiés.

Comment reconnaitre le "rhume des foins" ?

Retenir le mot PAREO comme :

  • Prurit (démangeaisons des yeux et du nez)
  • Anosmie (perte de l’odorat)
  • Rhinorrhée (nez qui coule)
  • Eternuements
  • Obstruction (nez bouché)
Les pollens de graminées
Les pollens de graminées sont les principaux responsables d’une rhinite allergique. Ils sont transmis par le vent et se répandent plus souvent en été. La taille des pollens varie entre 15 et 150 microns. Les allergies croisées prononcées entre les différentes plantes sont caractéristiques. Les graminées suivantes ont une grande importance dans les allergies en Europe : Fléole des prés (Phleum pratense) - Pâturin des prés (Poa pratensis) - Ivraie vivace (Lolium perenne) - Dactyle (Dactylis glomerata) - Fétuque des prés (Festuca pratensis)
Comment traiter le "rhume des foins" ?
Éviter tout contact avec l’allergène en cause, ce qui est difficile pour les allergènes transportés dans l’air ambiant. Les traitements symptomatiques (antihistaminiques, corticoïdes...) soulagent les symptômes mais ne suppriment pas la réaction allergique; les symptômes peuvent réapparaitre à l’arrêt du traitement. L’immunothérapie allergénique, également appelée désensibilisation est actuellement le seul traitement qui traite la cause de l’allergie, tout en réduisant son expression (les symptômes).
Astuces

Il faut

Changer de vêtements
et se doucher après être sorti afin d’éliminer les pollens qui se sont déposés sur vous
Rouler les fenêtres fermées
en voiture et, si le véhicule le permet, utiliser l’air recyclé
Utiliser un purificateur d’air muni d’un filtre HEPA
à l’intérieur, afin d’éliminer les grains de pollens et les particules irritantes de votre environnement

Lors de la pollinisation des graminées, il faut éviter

De se promener par temps sec,ensoleillé et venteux
dans les zones à risque pollinique élevé (champs, forêts), notamment après qu’il ait plu car la pluie vivifie les plantes,ce qui augmente leur production pollinique
D’aérer la maison
et de sortir en milieu de matinée et en fin d’après-midi car ce sont des périodes de forte concentration pollinique dans l’air
De sécher le linge à l’extérieur
ou de sortir avec les cheveux mouillés car le pollen se dépose et se fixe volontiers sur ce qui est humide
De tondre les pelouses
ou de rester à proximité lorsqu’on tond les pelouses

Les allergènes

Un allergène est une substance capable de provoquer une réaction allergique. Découvrez les principaux allergènes.

Découvrez les différents allergènes

Calendrier pollinique

Retrouvez le calendrier pollinique de votre région.

Ce calendrier est élaboré sur la base des donnée du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) 2015-2016

Allergies croisées entre pollens

Les pollens de graminées ont des caractères antigéniques communs et quand on est allergique à un pollen de graminée, on a toutes les chances de réagir avec d’autres !

Il en est de même pour diverses familles d’arbres, notamment les bétulacées (aulne, bouleau, charme, noisetier) et les oléacées (frêne, olivier, troène).

 

Allergies croisées entre pollens et aliments

Les patients allergiques aux pollens ont jusqu’à 3 fois plus d’allergies alimentaires.

 

Allergie croisée aux acariens-escargots-crevettes

Il existe des sensibilisations croisées entre les acariens, les escargots et la crevette. La prévalence des sensibilisations aux escargots est de 8 à 17% chez les patients sensibilisés aux acariens.

 

Allergies croisées aliments-latex

La prévalence de l'allergie au latex dans la population générale est estimée entre 1 et 6,4%. Cette proportion est plus forte chez les sujets atopiques (9,5%), le personnel de santé (10,7%), les patients multi-opérés et les spina-bifida (18 à 73%). La liste des réactions croisées entre le latex et les aliments s'allonge périodiquement. Les aliments les plus fréquents sont la banane, l'avocat, le kiwi et la châtaigne. La découverte d’une allergie alimentaire pour un aliment qui peut présenter les réactions croisées avec le latex impose de rechercher une allergie croisée avec le latex. Si l’allergie au latex est confirmée, il faut alors prendre les précautions d’usage en évitant les contacts avec les objets pouvant contenir du latex, et surtout, il faut prévenir que toute intervention chirurgicale doit se dérouler dans une « atmosphère sans latex ».

 

Allergies croisées aliments-aliments

En cas d’allergie à un fruit ou à un légume, plusieurs aliments d’une même famille peuvent être impliqués dans la survenue des symptômes. Néanmoins, cette éventualité est assez rare, comme cela est illustré pour l’arachide : l'arachide fait partie de la famille des légumineuses, l'association à une allergie aux autres légumineuses (pois, soja, fèves, haricots, lentilles, lupin) n’est relevée que chez 4 à 5% des patients allergiques à l’arachide. L’allergie aux autres légumineuses se manifeste le plus souvent par des réactions plus modérées, comme un syndrome oral. Par contre, l'association à une allergie aux oléagineux (noisette, amande, noix, pistache, pignon, noix de cajou, noix du Brésil) est plus fréquente, pouvant atteindre la moitié des allergiques à l’arachide.

Les protéines des laits de vache, de chèvre, de jument ou d'ânesse présentent une allergénicité croisée dans 70% des cas. Ceci va contre la substitution du lait de vache par les laits d'autres mammifères au cours d’une allergie prouvée au lait de vache, tout particulièrement chez le grand enfant où l’allergène prédominant est la caséine. Il existe des allergies alimentaires croisées à des viandes de différents animaux par l’intermédiaire d’une sensibilisation à la sérum albumine. Les allergies croisées entre différents crustacés et les mollusques sont liées à une protéine commune, la tropomyosine.

 

Allergies croisées chat-porc

C’est l’association d’une allergie respiratoire aux poils et squames de chat et d’une allergie alimentaire à la viande de porc et plus particulièrement aux rognons de porc.

 

Allergies croisées œuf-oiseau

L’exposition prolongée aux oiseaux peut induire une allergie à l’alpha-livétine, responsable de réactions croisées entre jaune d’œuf et plumes.

Brochure allergies croisées
AllergiK
Vous souhaitez en savoir plus sur les allergies croisées ?

Prévention des allergies

Découvrez des méthodes pratiques pour limiter votre exposition aux allergènes.

Commençons par la maison, repaire favori des acariens :

Dans la maison
Dans la chambre
Si vous êtes allergique aux pollens (graminées, arbres…), voici quelques conseils pratiques :

À ÉVITER

Se promener par temps sec, ensoleillé et venteux
dans les zones à risques (champs, forêts)
Aérer et sortir de la maison entre midi et le début de l’après-midi
(pic de concentration pollinique)
Sécher du linge à l’extérieur, sortir avec les cheveux mouillés, etc.
les pollens se déposent sur les objets humides 
Tondre la pelouse

À FAIRE

Préférer les bords de mer pour les vacances
car la concentration en pollens est plus faible dans ces régions 
Prendre une douche et changer de vêtements après les sorties
afin d’éliminer un maximum des pollens qui se seraient fixés sur vous 
Utiliser un purificateur d’air muni d’un filtre
afin d’éliminer les grains de pollens et les particules irritantes de la maison. Placer des filtres anti-pollens aux fenêtres de l’appartement
Rouler les fenêtres fermées en voiture
Si la voiture dispose de l’air conditionné, utiliser l’air recyclé
Si vous êtes allergique aux moisissures :
Dernière mise à jour: 2018.06.26