Qu'est-ce que

l'allergie ?

En contact avec une substance étrangère (antigène), comme les pollens, les acariens, les phanères (poils et squames d'animaux), notre organisme peut avoir une réaction excessive : c'est l'allergie .

Ces substances étrangères ne représentent pas en soi un danger. Toutefois, notre système immunitaire les considère à tort comme des ennemies. Dans ce cas, les antigènes sont appelés des allergènes. Nous en recensons plus de 400 aujourd’hui. Plus de 20% de la population souffre d'allergie, les symptômes se manifestant de façon variée. On s'expose à notre environnement par trois voies :​​

Voie cutanée :
les plantes, les vêtements, les différents tissus, le colorant des vêtements, les savons, lotions, parfums, assouplisseurs, les produits chimiques, les métaux, médicaments appliqués ou injectés, la salive de chiens ou chats.
Voie respiratoire :
les pollens, les moisissures, les polluants, la fumée de cigarette, certains produits chimiques inhalés, les poils d'animaux, les plumes, les poussières dont celles de la maison, dont la composante la plus importante sont les acariens. 
Voie digestive :
les aliments, additifs, colorants, médicaments,...
Une réaction allergique peut se manifester par des éternuements, une constriction des voies respiratoires, un larmoiement ou une éruption cutanée.

Ces symptômes sont provoqués par la libération d'histamine et d'autres médiateurs de l’allergie dans la circulation sanguine et représentent le moyen dont dispose l'organisme pour lutter contre la substance étrangère. L'importance de ces symptômes peut être diminuée par l'administration de traitements symptomatiques appropriés et/ou par une désensibilisation aux allergènes identifiés.

Dernière mise à jour: 2017.03.17